Message du Président de la République

à l'occasion de la célébration de la Journée nationale du Chahid

 

(KHENCHELA, samedi 18 février 2017)

 

 

Au nom d'Allah Clément et Miséricordieux,

Que les prières et la paix d'Allah soient sur Son Messager,

 

Mesdames, Messieurs,

La Journée nationale du Chahid est la célébration de ceux que Le Tout-Puissant a gratifiés de l'éternité au Paradis, ceux-là mêmes qui ont emprunté le droit chemin et sacrifié leur vie pour affranchir la patrie de la profanation d'un colonialisme qui a semé le mal sur la Terre.

Les multiples mouvements de résistance armée menés durant le 19e siècle et le long et laborieux combat politique du Mouvement nationaliste, n'ont pas permis aux Algériennes et Algériens d'arracher leurs droits civiques et humains, les plus élémentaires n'était ce le sursaut de la génération de Novembre qui avait la ferme conviction que le salut de son peuple passait par les armes à travers toutes les régions du pays.

Une entreprise louable à laquelle le peuple adhéré en menant le combat libérateur avec une volonté de fer et une détermination inébranlable et en endurant les affres de la répression et de la persécution sans jamais renoncer ni faiblir. Bien au contraire, sa foi en l'imminence de la victoire grandissait à mesure que le combat devenait féroce jusqu'à la concrétisation de son objectif avec l'aide d'Allah.

Le recouvrement de l'indépendance et de la souveraineté nationale au prix de ce lourd tribut de vies, de sang et de larmes, constitue la véritable réserve et le système de valeurs symboles dont s'enorgueilli la Nation et s'en inspire pour l'édification d'un Etat où l'Algérien, fort et digne, œuvre à  la consécration d'un régime démocratique à la faveur de la liberté et d'une bonne gouvernance où la primauté est aux seuls principes et intérêts suprêmes de sa patrie.

Le peuple algérien a marqué son Histoire d'une volonté libre, tant durant sa Révolution que lors de l'édification de son Etat, optant pour un régime populaire qui se manifeste dans les Institutions constitutionnelles, à la mise en place et à la promotion desquelles nous nous sommes attelés. Nous continuons  à œuvrer inlassablement à la concrétisation de l'Etat des institutions en associant tout un chacun, opposition et société civile, aux décisions majeures relatives à chaque échéance. 

En dépit de quelques déplorables évènements dans l'histoire de notre jeune Etat, plus particulièrement la tragédie nationale durant laquelle le terrorisme aveugle a perpétré des crimes qui font honte à l'humanité et infligé à notre peuple une destruction sauvage, l'Algérie a su résister à travers ses institutions constitutionnelles, à leur tête sa vaillante Armée nationale populaire (ANP), héritière de l'Armée de libération nationale, qui a veillé à la sauvegarde de l'unité du peule et à la stabilité du pays et barré la route à ses détracteurs à l'intérieur et autant d'autres conspirateurs à l'extérieur.

Grâce à des mesures sur lesquelles le peuple a été consulté, notre pays a pu concrétiser une Concorde nationale et une Réconciliation globale et consolider ses institutions dans le cadre d'une révision constitutionnelle. Toutes ces mesures sont de nature à prémunir l'Algérie contre des situations et des évènements regrettables dont nous sommes témoins et qui sont à l'origine de l'effondrement de régimes et l'éclatement de sociétés devenues le théâtre de tueries et de destruction et où le chaos règne en maître.

 

Mesdames, Messieurs,

Le succès de la bataille de l'avenir est tributaire de la préservation des acquis des générations successives. Nous sommes conscients et convaincus que notre peuple, dans toute sa composante et notamment sa jeunesse, pétri d'un esprit nationaliste infaillible puisé dans les sacrifices de nos valeureux Chouhada ne succombera pas à des machinations et autres complots ourdis outre mer et relayés par divers supports médiatiques.

En ignorant les détracteurs, les adeptes du chaos et autres esprits sceptiques et malveillants tendant à occulter les acquis réalisés au profit du peuple, notre jeunesse a prouvé qu'elle était lucide quant aux menaces de l'heure. Elle ne peut être leurrée car immunisée culturellement, idéologiquement et politiquement, consciente de ses responsabilités vis-à-vis de sa patrie et de son peuple et prête plus que jamais à défendre le pays et à préserver, promouvoir et développer ses réalisations.

Les crises économiques et idéologiques qui secouent le monde et les bouleversements géostratégiques ont un impact direct sur beaucoup de pays notamment en voie de développement à l'instar de l'Algérie, d'où la nécessite de conjuguer nos efforts et de resserrer nos rangs pour une exploitation optimale des compétences, aussi nombreuses que méritoires, que recèle notre pays dans tous les domaines.

En effet, les réalisations grandioses que notre pays a enregistrées en peu de temps en termes de lutte contre le chômage, de développement de notre système éducatif et d'enseignement, de construction de millions de logements et de dizaines de milliers d'établissements de santé et d'éducation en plus d'une importante infrastructure dans tous les secteurs, sont une preuve de ce que l'Algérie est en mesure de concrétiser encore à l'avenir.

Par la rationalisation de nos dépenses, l'amélioration de la gouvernance de notre pays, la mise en œuvre des différentes réformes prévues et la promotion de la valeur du travail, valorisée par l'Islam, l'Algérie viendra à bout de la crise à laquelle elle est confrontée du fait des fluctuations des marchés internationaux et se hissera, par l'aide d'Allah, au rangs des pays émergents pour réaliser ainsi le rêve des nos valeureux Chouhada et parachever la Déclaration de la Glorieuse révolution du 1er Novembre.

 

Mesdames, Messieurs,

La force et la grandeur des nations ont pour fondements essentiels l'unité de leur peuple, la solidité de leurs constantes et de leurs institutions qui représentent leur volonté.

Pour ce qui est de nôtre Algérie, l'unité de notre vaillant peuple s'est consolidée durant notre guerre de libération, reconnue et saluée par le monde entier. Nos constantes nationales, dans leurs dimensions musulmane, arabe et tamazight, constituent aussi un legs dont nous nous enorgueillissons à travers les siècles.

Notre système institutionnel dans lequel se cristallisent les valeurs de liberté et de souveraineté populaire puisées dans notre lutte armée, a connu le raffermissement de son caractère démocratique à travers les enrichissements constitutionnels successifs.

Au moment où nous célébrons les Gloires de notre pays en cette Journée nationale du Chahid, notre peuple s'apprête à une autre échéance électorale pour élire ses représentants à l'Assemblée populaire nationale (APN) et je voudrais saisir cette occasion pour exhorter les enfants de mon pays à exercer leur droit pour choisir leurs représentant en se rendant massivement aux urnes dans le cadre des garanties prévues par la Constitution et la Loi consacrant le respect de leur choix libre et souverain.

Le recouvrement de la souveraineté et de notre droit à présider aux destinées de notre pays et la liberté de notre décision individuelle et collective de choisir nos représentants sont le fruit de lourds sacrifices consentis par un million et demi de Chahid, morts pour que vive l'Algérie et pour que ses enfants puissent jouir des bienfaits de la liberté et de l'indépendance.

En cette victorieuse journée, nous nous inclinons avec respect et déférence à la mémoire de nos glorieux Chouhadas et leur réitérons le serment de fidélité à leurs sacrifices. Nous saluons également nos Moudjahidine et Moudjahidate en leur souhaitant longue vie pour qu'ils soient encore témoins d'autres réalisations de notre chère patrie.

Nous formons le vœu en ce moment historique que notre peuple, notamment notre jeunesse, continue à s'inspirer des sacrifices de nos valeureux Chouhada pour davantage de détermination au service l'Algérie.

 

Gloire à nos valeureux Chouhada.