Ali Kafi

Ali  Kafi est né en 1928 à d’El-Harrouch (Wilaya de Skikda). Il commence ses études à l’école coranique Kettania que fréquenta aussi Houari Boumediene.

Il fait ses premières classes dans les rangs du Parti Populaire Algérien (P.P.A.), devient responsable de cellule puis responsable  de groupe .

En 1953, il est élu enseignant par son parti dans une école libre à Skikda.

Contacté par Didouche Mourad le 1er novembre 1954, il milite à Skikda puis il rejoint le maquis du nord constantinois.

Sous les ordres de Zighoud Youcef, il participe aux offensives d’août 1955.

En août 1956 il fait partie de la délégation de la zone 2 au congrès de la Soummam.

Il dirige la wilaya II de 1957  à  1959.

Appelé en mai 1959 à Tunis, il sera un des dix (10) Colonels qui réorganiseront les instances dirigeantes de la révolution (le G.P.R.A. et le C.N.R.A.). Au cours de la crise en 1962, il se trouvera du côté du G.P.R.A.

A l’indépendance, il  est  nommé  ambassadeur  dans  plusieurs  pays (Syrie, Liban, Libye, Tunisie, Egypte, Irak  et  Italie).

Le 14 janvier 1992 il est désigné en qualité de membre du Haut Comité d’Etat installé après la démission du Président Chadli Ben-Djedid et le 2 juillet 1992, il devient Président du HCE; succédant à feu Mohamed Boudiaf.